Quelques liens

Où l’on insiste à juste titre sur le fait qu’il ne faut pas abuser du surlignage et des annotations sur les livres des bibliothèques en même temps que l’on découvre l’existence de la plateforme diigo.

Je suis actuellement sur une enquête par questionnaire qui clôt la phase de terrain d’une recherche financée par l’ANR dans le cadre du programme Trame verte urbaine. C’est l’occasion d’inaugurer une nouvelle chaîne de traitement de ces questionnaires : Limesurvey pour la saisie et R avec Rstudio pour l’analyse (je croyais Limesurvey réservé aux questionnaires et sondages en ligne, mais c’est aussi un outil très efficace pour la saisie de questionnaires papiers… à condition de maîtriser suffisamment les requêtes sql et phpmyadmin si on s’aperçoit par exemple que l’on s’est trompé en définissant le type d’une question et que l’on doit le changer après avoir commencé la saisie !). L’avantage, c’est que tous ces logiciels sont libres (licence GNU GPL) : cela facilitera leur enseignement en cours de méthodo, les étudiants intéressés pouvant les installer gratuitement et en toute légalité sur leurs propres machines.

C’est confirmé, le livre Ville et biodiversité. Enseignements d’une recherche pluridisciplinaire, qui rend compte des recherches réalisées dans le cadre du programme Ecorurb, a été accepté par l’éditeur et devrait sortir au début de l’automne. Le chapitre 3 rédigé par votre serviteur rend compte d’une enquête sociologique auprès de citadins sur leurs rapport aux espèces végétales et animales présentes en ville. Autres contributions de géographes (télédétection, climatologie) et d’écologues (écologie végétale et animale). Références exactes dès que disponibles.

PS. À propos toujours des annotations dans les ouvrages des bibliothèques, on tombe parfois sur autre chose que du surlignage et du texte. Voici un dessin que j’ai scanné dans l’exemplaire de la BU centrale de Rennes 2 du livre d’Alphonse de Waelhens, La psychose. Essai d’interprétation analytique et existentiale, édition 1980, stockée en magasin (et qui reste lisible par ailleurs). Pourquoi ce dessin-là dans ce livre-là ? Ce pourrait être le point de départ d’un roman…

Ce contenu a été publié dans Écologie humaine, Informatique, logiciels libres, Sociologie, Université, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.