Bonne session de windsurf

Bonne session de windsurf hier et aujourd’hui. Temps gris. Pluie, crachin. Environ 22 noeuds de moyenne mesurés à l’anémomètre samedi (28,6 au maximum). Vent plus faible aujourd’hui (15 à 17 noeuds en moyenne, un peu plus de 23 au maximum) : du coup les kites étaient plus nombreux que les planches.

Et pour une socio-anthropologie du phénomène planche à voile, un article de Philippe Lacombe qui donne quelques bases mais que je trouve très insuffisant : l’absence d’approche ergologique notamment, commune à toute la sociologie du sport, empêche bien évidemment de saisir correctement la technicité des choses. Et comment bien saisir la quête d’un certain plaisir très présente dans ces sports de glisse (surf, funboard, kite-surf, snowboard…) sans une axiologie ? Voilà encore un sujet pour un prochain billet…

Ce contenu a été publié dans Axiologie, Ergologie, Sociologie, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Bonne session de windsurf

  1. le passant dit :

    Par rapport à cette axiologie du "sport à risque" (je pensais à la voile en solitaite par exemple) quelque chose m’a toujours interrogé. J’ai souvent écouté l’emission d’isabelle Autissier sur France Inter et j’ai toujours eu l’impression qu’il y avait chez ces marins un principe d’exigence extrême mais en même temps une dépendance (qui peut les conduire au pire) par rapport aux émotions qu’ils éprouvent lors de ces traversées.

Les commentaires sont fermés.