Nos arrières-petits-enfants mourront rôtis sur une poêle à frire à cause de l’oxyde de carbone !

Si, si… c’est [Michel Rocard] l’ambassadeur des pôles et le président de la conférence d’experts sur la création d’une taxe carbone, ou Contribution climat énergie (CCE), qui le dit, dans un salmigondis d’inculture scientifique comme on en fait peu :

Le principe, c’est que la terre est protégée de radiations excessives du soleil par l’effet de serre, c’est à dire une espèce de protection nuageuse, enfin protection gazeuse qui dans l’atmosphère est relativement opaque aux rayons du soleil. Et quand nous émettons du gaz carbonique ou du méthane ou du protoxyde d’azote, un truc qu’il y a dans les engrais agricoles, on attaque ces gaz, on diminue la protection de l’effet de serre et la planète se transforme lentement en poële à frire. Le résultat serait que les arrière-petits-enfants de nos arrière-petits-enfants pourront plus vivre. La vie s’éteindra à sept huit générations, c’est complètement terrifiant. Alors pour faire ça, il faut diminuer ce qu’on émet comme oxyde de carbone (sic) et on a commencé par attaquer les grandes sources de ça qui sont la production d’électricité et des productions comme le ciment, le béton, l’acier, l’aluminium ou les matières plastiques qui consomment énormément d’énergie en les fabriquant. Et pour ça, on a inventé les quotas…

La suite ici (avec le son c’est encore mieux).

Il n’a rien compris, il en rajoute une grosse couche, je dirais même plus une couche grossière1… mais par contre il tient tenait absolument à nous taxer ! (Ce qui est chose faite depuis hier. Mais quand les inventeurs d’un nouvel impôt démontrent à ce point qu’ils n’ont absolument rien compris au phénomène censé justifier le dit impôt, il y a quand même comme un problème.).

(Je n’écoute pas France Info. Merci au site Pensée unique pour avoir attiré mon attention avec ses bonnets d’âne).

  1. « La vie s’éteindra à sept huit générations, c’est complètement terrifiant » ! Sans même parler des controverses scientifiques, on peut lire et relire la thèse dominante exposée dans le résumé pour les décideurs du GIEC, on ne trouvera aucune « prévision » de ce type, pas même accompagnée de la formule d’usage very likely ! []
Ce contenu a été publié dans Opinion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Nos arrières-petits-enfants mourront rôtis sur une poêle à frire à cause de l’oxyde de carbone !

  1. verel dit :

    J’ai toujours considéré que Michel Rocard était un des rares hommes politiques qui réfléchissait vraiment
    Soit ce n’est plus le cas avec l’âge, soit cela donne à penser sur le reste de la classe politique

  2. le passant dit :

    Peut-être aussi que t’as mal considéré…

  3. Jean Michel dit :

    Réponse trop longue, qui se transforme en nouveau billet.

  4. anthropopotame dit :

    Vous ne dites pas le nom de cet ambassadeur, je suppose qu’il s’agit de David Douillet?

  5. Jean Michel dit :

    David Douillet ? Non, c’est Michel Rocard, « ambassadeur de France chargé des négociations internationales relatives aux pôles Arctique et Antarctique » depuis le 13 mars dernier.

Les commentaires sont fermés.