Александр Александрович Блок

Né à Saint-Pétersbourg en 1880, Alexandre Blok fut le principal représentant du symbolisme russe.

Il commence sa carrière littéraire en publiant en 1903 le recueil Vers à la belle dame.

En 1918, il publie Les douzes, un poème dans lequel il donne sa vision de la révolution.

Il meurt misérablement en 1921.

Du 21 juin au 12 août 1911, le poète séjourna en Bretagne à l'Aber Wrac'h, dans l'ancien monastère Notre Dame des Anges qui était alors un hôtel. Dans les lettres qu'il écrit à sa mère pendant son séjour, Bloch parle notamment des bains de mer qu'il prend vraisemblablement sur la plage de la Baie des Anges, juste devant son hôtel.

C'est ce séjour qui va lui inspirer le poème « T'en souvient-il ? Dans la baie somnolente » dont nous reproduisons ici le texte russe.

Dominée au nord par le phare de l'île Vierge, qui dans le poème « clignota tristement », et au sud par le « petit sémaphore » qui donne le signal du départ de l'escadre, la baie était effectivement somnolente quand nous l'avons photographiée un matin de juillet.

Après ce séjour à l'Aber Wrac'h, Blok se rendit à Quimper. Dans sa correspondance, il décrit notamment la cathédrale et la fête foraine qui dès cette époque avait lieu aux alentours du 15 août sur les allées de Locmaria.

****

Ты помнишь? В нашей бухте сонной
Спала зеленая вода,
Когда кильватерной колонной
Вошли военные суда.

Четыре - серых. И вопросы
Нас волновали битый час,
И загорелые матросы
Ходили важно мимо нас.

Мир стал заманчивей и шире,
И вдруг - суда уплыли прочь.
Нам было видно: все четыре
Зарылись в океан и в ночь.

И вновь обычным стало море,
Маяк уныло замигал,
Когда на низком семафоре
Последний отдали сигнал…

Как мало в этой жизни надо
Нам, детям, - и тебе и мне.
Ведь сердце радоваться радо
И самой малой новизне.

Случайно на ноже карманном
Найди пылинку дальних стран -
И мир опять предстанет странным,
Закутанным в цветной туман!

1911 - 6 февраля 1914,
Aber’ Wrach, Finistère