Archives par mot-clé : sciences humaines

Publications

La revue Tétralogiques, créée par Jean Gagnepain, est devenue numérique depuis son numéro 20 (mars 2015) qui traitait du thème «Politique et morale». Le n° 21 vient de paraître. Il traite de la question du seuil de l’humain. Deux des … Continuer la lecture

Publié dans Écologie humaine, Sciences humaines, Sociologie | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Publications

Quelques réflexions au sujet de la nouvelle affaire Maffesoli

Le lecture du point de vue de Manuel Quinon et Arnaud Saint-Martin dans Le Monde de ce jour (1er avril) au sujet des réactions de Michel Maffesoli à leur canular du début de cette année, m’a conduit à lire l’interview … Continuer la lecture

Publié dans Sociologie | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

Éléments d’écologie humaine

Vient de paraître : Éléments d’écologie humaine. Une lecture de la mésologie, Paris, L’Harmattan, collection Logiques Sociales, 240 p. Texte de la 4e de couverture : Présente dès 1916 dans les travaux de l’école sociologique de Chicago, la notion d’écologie humaine a … Continuer la lecture

Publié dans Écologie humaine, Ergologie, Linguistique, Sciences humaines, Sociologie | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Éléments d’écologie humaine

L’Europe des cheveux blancs…

Quelques enseignements à retenir, tirés du sondage TNS Sofres/Logica sortie des urnes de dimanche soir. L’abstention a été beaucoup plus forte chez les jeunes (70% chez les 18-24 ans, 72% chez les 25-34 ans). Elle n’est plus « que » de 42 % … Continuer la lecture

Publié dans Sociologie | Marqué avec , | Commentaires fermés sur L’Europe des cheveux blancs…

Les frontières scientifiques du « post-modernisme »

Préparant un séminaire sur les lectures de Mai 1968 et de la mutation « post-moderne », je parcours le livre déjà ancien de Gilles Lipovetsky (L’ère du vide. Essais sur l’individualisme contemporain, 1983) pour y trouver page 177 la réflexion suivante : Les … Continuer la lecture

Publié dans Sociologie | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Les frontières scientifiques du « post-modernisme »